Site officiel de la Mairie de Tresserre (66300)

Vœux 2024 – Discours de Monsieur le Maire Michel Thiriet

Publié le 27 janvier 2024 dans A LA UNE

Message de Madame Hermeline Malherbe,

Présidente du Département des Pyrénées Orientales

Conseillère Départementale du Canton des Aspres

Discours du Maire de Tresserre, Michel Thiriet

Mesdames et Messieurs les élus,

Chères Tresserenques, Chers Tresserencs,

Chers Amis ! 

Si la durée du discours est proportionnelle à la taille de la commune, je vous donne une indication utile. Nous sommes 1200 habitants alors 1200 pages ? Évidemment non. 1200 secondes ? Qui sait …

Toute l’équipe municipale est ravie de vous accueillir et de vous retrouver ce soir si nombreux à l’occasion de la nouvelle année.

Je me réjouis tout particulièrement de rencontrer élus, acteurs économiques et sociaux, responsables associatifs, et vous tous qui êtes mobilisés et concernés par la vie et le développement de notre territoire.

Permettez-moi tout d’abord d’avoir une pensée pour tous ceux qui ne peuvent être là ce soir, empêchés, souffrants ou qui nous ont quittés.

Ces vœux sont l’occasion d’exprimer notre gratitude et notre reconnaissance aux forces de sécurité qui nous protègent, je pense bien entendu aux sapeurs-pompiers du Centre d’Incendie et de Secours de Le Boulou et à leur chef, le capitaine Grégory KORAL représenté ce soir par le Lieutenant Jérôme Duquesne ainsi qu’aux gendarmes de la Communauté de brigades commandée par le Major Thierry VIRICEL excusé compte-tenu des évènements agricoles. Notre gratitude s’adresse également aux professionnels du soutien au domicile et de la santé dont nos infirmières et notre kinésithérapeute qui permettent aux plus fragiles d’être mieux accompagnés.

Je salue également les enseignants et la directrice de notre école, Hélène PUGNET. Cette école, si précieuse à la commune, reste le creuset des savoirs fondamentaux et des valeurs républicaines. Les enfants avec l’aide des parents ont démontré une fois encore leur esprit de solidarité en fabriquant de nouvelles zones de jeux pour leurs petits camarades.

Ils ont été récompensés du prix du civisme 2023 par la section départementale de l’Ordre National du Mérite. L’initiative en revient à Aurélie LOPIS, conseillère municipale, elle-même enseignante. Bravo à eux !

Enfin, j’exprime des remerciements appuyés aux agents de la commune et à leur directrice, pour leur dévouement et leur engagement au service de la collectivité et des habitants avec un esprit toujours positif. Nos services sont reconnus parmi les plus accessibles de la communauté de communes des Aspres. Il faut le faire savoir de temps en temps aux esprits grincheux.

En 2023, nous avons passé le cap du mi-mandat. L’expérience, m’a appris que pour bien piloter et arriver à bon port, il faut savoir de temps en temps regarder dans le rétroviseur. En conduite automobile on nous l’apprend pour changer d’allure ou trouver la meilleure trajectoire.

Nous vous avions proposé un programme, une feuille de route claire et précise, un Projet de Territoire du joli nom de « Petit Bourg de Demain » consultable par tous comportant une trentaine d’actions concrètes et je constate avec fierté qu’une douzaine d’entre-elles sont réalisées. Pour reprendre la citation de Franck PICCARD, grand champion de ski, qui figure sur nos vœux : « La réussite appartient à tout le monde. C’est au travail d’équipe qu’en revient le mérite ».  C’est si vrai : un très grand merci à toute l’équipe qui m’entoure ce soir par la présence et par la pensée.

Dans ce flux d’actions, il a fallu accélérer la politique de transition sociétale et environnementale du village. Rappelons-nous juste une seconde qu’on parlait, il y a moins d’un an, de délestages en électricité pour les foyers français et que nous sommes toujours en niveau crise sécheresse avec toutes ses conséquences sur l’environnement et sur les risques. Il faudra poursuivre durablement nos efforts de sobriété énergétique et hydrique.

C’est pour toutes ces raisons que l’an passé, nous avons lancé très vite :

  • le remplacement sur 2 ans (2023-2024) de toutes nos lanternes énergivores (il en reste encore 170 le long de nos rues et à l’église) ;
  • l’inscription de la commune au programme du Plan d’Aménagement des Forêts contre les Incendies (une programmation sur 10 ans) qui permettra de créer de nouvelles pistes de défense et d’installer des citernes supplémentaires sans oublier dans le même temps la responsabilisation accrue des propriétaires à débroussailler autour de chez eux (nous allons du reste commencer la campagne d’OLD bien plus tôt cette année) ;
  • et enfin, nous avons obtenu le renouvellement du label Territoire Engagé Nature mais au niveau 2, un niveau plus exigeant concernant l’eau et l’entretien des espaces verts que nous traduirons dans la re-végétalisation de l’entrée nord du village qui en a bien besoin.

2023 a vu se concrétiser d’importantes décisions stratégiques en matière d’urbanisation et de travaux :

  • la création d’un des tous premiers écoquartiers dans le département par le groupement Eurocciter et ses dirigeants avec lesquels nous portons la labellisation avec enthousiasme et qui a été repérée à Paris lors de colloque des écoquartiers ; je remercie Hermeline MALHERBE, Présidente du département d’avoir encouragé les communes à se lancer ;
  • le nouvel atelier technique municipal sera mis en service avant l’été ;
  • la construction de deux logements communaux sociaux dans l’ancienne mairie et de sanitaires accessibles aux personnes en situation de handicap à partir de la salle des mariages est bien avancée.

Darren RIGBY et Jean-Baptiste TRILLES, en s’impliquant beaucoup sur ces projets, nous permettent de progresser sereinement.

Nous avons commencé à rattraper notre retard en équipant mieux la commune :

  • création d’un parcours de santé au Bois Pous ;
  • des aménagements récréatifs dans la cour de l’école sans compter dans les prochains mois l’installation de jeux dynamiques supplémentaires à l’Espace Planas ;
  • ou l’installation de nouveaux composteurs collectifs car nous avons à cœur d’être au rendez-vous du tri des biodéchets.

Ce retard sera véritablement comblé en lançant cette année la première tranche de notre projet « Cœur Pulsant » qui vise, en réhabilitant le bâtiment Figuères puis l’ancien atelier, à réunir ce qui est épars et mal installé dans le village pour faire de la Cave aux Contes un espace ouvert, revitalisant le centre-ancien.

Ces travaux sont rendus possibles grâce à une gestion rigoureuse du budget communal et aux aides de l’État. Je veux remercier Jean-Marc BASSAGET, notre ancien Sous-Préfet qui nous a beaucoup soutenu car il a compris ce qui se jouait de l’avenir de nos villages.

Tout cela serait impossible sans le soutien des collectivités locales, celui du Département à nos côtés ainsi que de la Région. Ces aides nous allons les chercher chaque année avec de la conviction auprès d’exécutifs très engagés dans une vision partagée du mieux vivre ensemble, avec beaucoup d’énergie et de temps dédié. Je m’y étais engagé. Nous le faisons.

Les mobilités sont au cœur de nos préoccupations :

celle des marcheurs avec la mise en service cette année d’un sentier de randonnée aménagé sur 10 kms par la communauté de communes reliant Tresserre, Villemolaque et Passa ; il permettra de découvrir nos paysages et leur biodiversité dans le respect du travail des vignerons. Il sera dénommé « Sur les pas des Templiers » en référence aux nombreuses terres dans nos villages qui furent données au 12ème siècle à la commanderie templière du Mas Deu.

Les chemins ruraux sont maintenant mieux entretenus pour les usages de tous. Nous n’oublions pas les cyclistes avec l’ouverture de la véloroute Le Boulou – Tresserre – Villemolaque financé par le département et la communauté de communes que vous pouvez emprunter pour aller faire vos courses et celle j’espère prochaine de la voie verte qui devrait longer la RD40 jusqu’au rond-point de Banyuls-dels-Aspres.

Ces mobilités douces ont besoin de chemins propres. Tous les ans, nous dédions une journée citoyenne au nettoyage des abords des routes qui mènent au village et nous sommes toujours aussi attristés de constater l’absence d’amélioration. C’est un puit sans fond.

La sécurité de chacun est notre priorité.

– On le voit par exemple avec la place de la voiture de plus en plus interrogée de nos jours non pas pour stigmatiser ce mode de déplacement ni les conducteurs, je suis bien conscient que nous sommes à la campagne, mais en apportant davantage de sécurité par l’amélioration des stationnements (c’est un sujet d’attention quotidienne pour les élus pas toujours bien accepté mais nécessaire) et par la réduction de la vitesse. Nous continuerons donc à dérouler notre plan d’apaisement en nous attelant en fin d’année, avec l’aide je l’espère du Département, à la rue de Tamaris jusqu’au rond-point de Villemolaque qui devrait devenir Route Départementale.

– A l’école tous les enfants ont bénéficié d’une initiation aux gestes de premiers secours par l’association Bruno BACHELARD car les réflexes qui sauvent peuvent s’acquérir dès le plus jeune âge.

– A l’échelle du territoire dans son ensemble, nous aurons d’ici l’été un plan communal de sauvegarde utilisable en cas de survenue d’évènements naturels ou technologiques exceptionnels et je veux remercier Hélène BERINGUIER d’avoir accepté de porter ce projet complexe avec l’aide de quelques habitants volontaires. J’en profite pour vous rappeler que nous restons en attente du retour du questionnaire recensant vos coordonnées qui vous a été adressé pour vous alerter en cas de besoin.

Au plan de la vie sociale locale,

  • Comme vous le savez, le café-épicerie a fermé ses portes en décembre ainsi va la vie des entreprises. Nous aurons une réouverture prochainement tous en relançant la délégation de service public.
  • Pour faciliter le maintien à Tresserre des personnes âgées, j’ai signé le permis de construire d’une résidence pour les aînés de 11 appartements adaptés à loyers modérés ; les travaux du bâtiment qui occupera le terrain libre avenue de Nidolères vont débuter cette année.
  • Enfin l’animation est toujours au rendez-vous des Tresserrencs grâce notamment à une excellente collaboration avec toutes les associations en particulier avec le Foyer Rural présidé par Gérard MANZANARES. Nous avons sous la houlette de Stéphanie PLANES et de Philippe COURTIAL diversifié les festivités avec de très beaux succès que nous reproduirons cette année.
  • Je ne les citerai pas tous mais on se souvient du Carnavélo, de nos visites des zones humides à Nidolères, du vide-greniers, des soirées jazz ou de notre guinguette estivale !
  • Nous n’oublions pas nos jeunes et nous allons les aider à réaliser par eux-mêmes et pour eux-mêmes des animations ; nous avons rencontré récemment certains d’entre eux très motivés pour en discuter.

Que toutes les bonnes volontés membres ou non des commissions à la vie locale ou à la culture en soient vivement remerciés par vos applaudissements ! Et je lance un appel à nous rejoindre dans ces actions mobilisatrices !

Le projet de territoire serait incomplet sans une vision globale de ce qui fait le territoire de Tresserre. La transition de notre village passe aussi par la défense de l’agriculture (agroécologie). Cette vision, nous la partageons en particulier avec nos vignerons.

Dans un territoire rural fragmenté et interstitiel comme celui de Tresserre, il faut toujours garder en tête que ce sont les agriculteurs par leurs choix et leurs pratiques qui l’ont façonné à travers la relation privilégiée qu’ils entretiennent avec le milieu physique. Ce sont eux qui le connaissent le mieux.

Depuis deux ans, avec la Chambre d’Agriculture et Jean-Baptiste TRILLES, nous accompagnons les propriétaires fonciers qui ont des friches à les remobiliser par exemple via la plantation d’arbres (une nouvelle suberaie a ainsi été créée avec l’aide de l’Institut Méditerranéen du Liège) et nous espérons les premières plantations en 2024 de plantes à parfum, aromatique et médicinales dans le territoire des Bruixes ! Beau clin d’œil n’est-ce pas Gérard !

Vous l’avez compris, une année riche et dense s’est achevée et la nouvelle va l’être tout autant. Malgré un monde incertain (ce n’est d’ailleurs pas nouveau), une France qui doute, séduite par les solutions simplistes et démagogiques, je nous souhaite surtout d’être sincères et respectueux, unis et plein d’espoirs, et comme dit Jacques BREL, « des rêves à n’en plus finir et l’envie furieuse d’en réaliser quelques-uns ».

Au nom du conseil municipal, très belle et très heureuse année 2024

Vive Tresserre !Michel Thiriet Maire de Tresserre lors de la cérémonie des vœux du maire 2024

 

Vœux du Maire à Tresserre 2024

Vœux du Maire à Tresserre 2024

Vœux du Maire à Tresserre 2024

Vous avez aimé cet article ? Partagez-le avec vos amis !

À la Une // l'actu de la commune

Conseil Municipal du 25 juin 2024

La prochaine réunion du Conseil municipal se tiendra, dans la salle du Conseil de la Mairie, en session ordinaire, le mardi 25 juin 2024 à 19h30.

Lire la suite
Voir toutes les actualités